Rechercher
  • Inspir' Équilibre

Et la porte de son imaginaire s'ouvre... Sur la colline

Mis à jour : avr. 25

- Relaxation et conte pour enfants -


Lorsque vient l’heure du dodo, voici un conte à lire à votre enfant pour l’aider à s’endormir avec de belles images en tête. Ici, l’idée est de l’accompagner vers la détente et développer son imaginaire et ses ressentis.

L’idéal est de lui faire la lecture lentement, dans son lit, confortablement installé-e, les yeux fermés.


" Il est l’heure de se détendre pour se préparer à faire de jolis rêves… Ferme tes yeux…Commence par inspirer profondément par le nez en gonflant ton ventre, et expire tout doucement en relâchant l’ensemble de ton corps dans le matelas. Détends tes pieds, tes genoux, tes fesses, ton dos, ton ventre, ta poitrine, tes mains, tes coudes, tes épaules, ton cou et ton visage. Avant de commencer à faire marcher notre imagination, nous allons tenter d’évacuer un peu nos soucis avec la respiration… Donc pense à ce qui te contrarie en ce moment… Visualise bien ce qui te tracasse, inspire par le nez, profondément, et, avec la bouche, souffle très fort ton souci, comme si tu le faisais sortir de toi à travers ta bouche. Tu as compris le principe ? Alors, recommence ainsi 3 fois de suite. Inspire par le nez et expire fort par la bouche, toujours en pensant à ces vilains soucis qui sortent de toi… Si cela t’a fait du bien, n’hésite pas à recommencer cet exercice lorsque tu es contrarié-e… Maintenant, imagine que tu te trouves sur le sommet d’une colline, au clair de la lune. Devant toi, il y a la mer, et la lune qui se reflète dedans. C’est une grosse lune, toute ronde et pleine de lumière. Tellement lumineuse que tu vois son reflet dans l’eau, comme si elle y était ! Autour de cette jolie lune, tu vois plein d’étoiles briller dans le ciel. Tu les regardes un moment, assis-e sur cette colline, et tu profites de cet instant de calme. Tu te sens bien. Et puis, tu t’aperçois que, cachés dans les arbres aux alentours, il y a des oiseaux qui chantent joyeusement. Tu te concentres et distingues de plus en plus les sons qu’ils font. C’est agréable d’entendre tous ces jolis bruits… C’est comme s’ils chantaient rien que pour toi ! En regardant les arbres au loin, tu aperçois quelques feuilles bouger, comme pour te montrer qu’il y a de la vie tout autour de toi. Tu aperçois un écureuil sauter d’un arbre à un autre, suivi d’un autre, suivis encore de deux autres petits écureuils. C’est en fait toute une famille que tu observes se déplacer… C’est rigolo de voir leurs petites pattes se tendre pour atteindre l’arbre d’en face ! Tu continues de regarder les arbres autour de toi et essaies de deviner ce qui s’y cache… Mais tu n’as pas peur. Tu sais que c’est un endroit où rien ne peut t’arriver de mal. Et puis là, dans la pénombre, tu découvres deux petits yeux clairs sortir des bois. Tu plisses les paupières pour essayer de voir un peu mieux, et, lentement, tu devines une silhouette qui s’avance vers toi. Intrigué-e, tu suis du regard cette fine silhouette venir dans ta direction. Petit à petit, tu distingues que les deux petits yeux de cet animal sont d’un bleu étincelant, et, surtout, tu y vois une profonde gentillesse… Autour de ces deux jolis yeux bleus, tu arrives maintenant à voir un petit museau, et, enfin, tu arrives à reconnaître ce bel animal… C’est un loup ! Un loup magnifique, couvert d’un joli poil de couleur bleu-gris, déhanchant délicatement son arrière-train de droite à gauche, faisant ainsi bouger sa queue touffue d’un côté et de l’autre… Comme s’il flottait. À la lumière de la lune, dans ce joli décor de nature, tu te dis que c’est une très belle image que tu as devant les yeux… Sans bouger, tu le regardes, un peu étonné-e, s’approchant délicatement de toi, pour venir finalement s’asseoir en face de toi. Vos deux visages au même niveau, à quelques centimètres l’un de l’autre, vous restez là un moment, les yeux dans les yeux. Comme si vous vous connaissiez depuis toujours et que vous veniez de vous retrouver… Vous vous sentez tous les deux emplis d’un amour infini ! Du bout de tes petits orteils jusqu’à la racine de tes cheveux, tu sens tout ton corps se réchauffer d’un coup ! C’est une sensation vraiment très agréable… Naturellement, tu tends ton bras pour lui caresser la tête, qu’il avance un peu vers toi, comme pour te dire qu’il est d’accord pour que tu le touches. Sous tes doigts, tu sens son poil incroyablement doux ! Tu lui caresses la tête, le museau, le cou, le dos, de ses épaules jusqu’à la pointe de sa queue, et tu vois que ça lui plaît beaucoup ! Doucement, il approche son museau de ton visage et vient te faire une léchouille pleine de tendresse sur le bout de ton nez. Ça te fait rire ! Tu lui caresses la tête, la prends délicatement entre tes mains, te penches sur lui pour lui faire un bisou sur le front, et finis par le serrer fort dans tes bras ! Un peu sauvage quand même, il accepte ton câlin mais finit par doucement se retirer de tes bras. Il te regarde, te refait une léchouille – sur la joue cette fois – et vient s’installer à côté de toi. Assis l’un à côté de l’autre, vous restez un moment à regarder la lune se refléter dans la mer. Vous regardez les vagues danser légèrement au loin. Et vous entendez même parfois le bruit de l’eau qui se pose sur le sable. C’est vraiment un chouette moment… Puis, ton ami se lève et vient s’allonger derrière toi, posant délicatement son petit museau entre ses pattes gracieuses. Alors toi, tu t’allonges, tout aussi délicatement, en posant ta tête sur son flanc tout doux, et regardes à nouveau les étoiles un moment. Son ventre est chaud, et cette chaleur te fait du bien ! En plus, c’est rigolo, ta tête bouge doucement en fonction de sa respiration. Quand il inspire, ta tête se lève un peu, et quand il expire, elle redescend lentement… Tu te laisses bercer par les doux va-et-vient de son souffle. Tu te sens bien. Rempli-e d’amour, protégé-e et en sécurité. En regardant le ciel bleu nuit rempli d’étoiles, tu sens tout ton corps se relâcher dans le sol moelleux sur lequel tu es allongé-e, la tête posée sur le pelage soyeux de ton ami. Progressivement, tu sens que son souffle devient plus lent, que son corps se relâche lui aussi dans le sol… Tu amènes ta main vers lui et attrapes une de ses petites pattes de devant, qu’il laisse avec plaisir dans ta main. Alors là, main dans la patte, un léger sourire aux lèvres, tu accordes doucement ta respiration à la sienne. Lorsque ta tête se lève, tu gonfles ton ventre et remplis tes poumons d’air ; et lorsque ta tête redescend, tu relâches un peu plus ton corps dans la terre et ressens l’air qui passe à travers tes jolies petites narines. Doucement, ton ami et toi vous endormez paisiblement, au clair de la lune. Vous vous sentez bien… Parce que vous savez que vous allez très vite vous retrouver dans vos rêves… " Extrait de l’écolomag - Numéro Mars/Avril 2020 (n° 76) - www.ecolomag.fr

27 vues

Fanny Guichet - Inspir' Équilibre

06 85 80 27 65 - fanny@inspirequilibre.fr

25 rue Robespierre - 83500 La Seyne-Sur-Mer

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now